Compte-rendu de l’AG du 18 juin 2021

                     Compte rendu de l’Assemblée générale du 18 juin 2021 à 20h30

Association Demain La Basilique

Adresse : 19 rue des Belges 76240 Bonsecours

Adresse mail : demain.la.basilique@laposte.net

Le 18 juin 2021 de 20h30 à 21h30, les membres de l’association Demain La Basilique se sont réunis dans la basilique de Bonsecours en Assemblée Générale Ordinaire sur convocation de M Jean Pierre Lecerf, en sa qualité de président de l’Association.

Il a été établi une feuille d’émargement, signée par les membres présents en leur nom propre et/ou en tant que mandataire. Celle-ci figure en annexe du présent procès-verbal.

Sur 116 personnes à jour de cotisations au 18/06/2021 il y en a 68 présentes et/ou représentées.

L’Assemblée était présidée par M Jean Pierre Lecerf.

M Jean Pierre Lecerf a accueilli les participants à cette assemblée puis a donné lecture du rapport moral. Notre association comptait en 2018 105 membres.

En 2019, à cette même date nous étions 109 à jour de cotisation. En 2020 100 membres. En 2021 à ce jour 116 membres ont renouvelé ou pris leur adhésion. La covid a freiné les engagements. Nous espérons voir évoluer ce chiffre avec la reprise des activités, car les cotisations sont le revenu principal pour le fonctionnement de l’association et nous permet de monter des actions pour faire connaître la basilique au-delà de la commune.

Nous communiquons sur Facebook, et notre nouveau site internet progresse en nombre de contacts, il est animé par deux de nos membres. Nous avons pris un abonnement sur RCF afin d’annoncer nos événements sur cette radio.

Depuis la dernière AG en juin 2020, nous n’avons organisé aucun événement sauf la visite de la basilique pendant les journées du patrimoine en septembre 2020.

Nous avions préparé une manifestation avec le père Frédéric Masset, le Sermon des trois tempêtes de Jacques-Bénigne Bossuet, mais il est resté dans les cartons.

Concernant l’objectif de notre association, la restauration de la basilique, la mairie a engagé les architectes du cabinet Sunmetron. Ils ont effectué le scan complet de l’édifice, et continuent leurs investigations. Nous espérons avoir des réponses à nos questions au cours de l’été.

En attendant le bilan sur l’état du bâtiment, nous avons lancé un appel aux dons pour la restauration des statues de la Vierge et principalement la statue en bois. Nous avons obtenu l’aide du Rotary Actions pour défiscaliser les dons.

A ce jour, une trentaine de donateurs ont répondu pour une somme de 3 200 €, cet appel aux dons continuera jusqu’à la fin de l’année 2021.

Nous disposons de la somme nécessaire pour la restauration de la statue en bois du XVIIème siècle, nous sommes dans l’attente de la signature de la mairie pour lancer l’opération car suite à la visite du conservateur de la DRAC et du conservateur des antiquités et des Objets d’Art, nous avons un accord sur le fait de lancer les travaux.

Concernant la statue du toit en plomb, une étude sera nécessaire pour définir la stratégie à suivre. Quelle que soit l’hypothèse retenue, nous pourrons obtenir une subvention financière de la Drac car elle est classée.

Pour cette décision, nous devons attendre la discussion avec les élus !

Nous avons entrepris la création d’une robe pour la statue du XVII ème siècle de la Vierge et l’Enfant car les habits actuels sont très dégradés. Nous disposons d’un premier devis de 2 300 €, et nous attendons de nouvelles propositions pour faire le choix définitif du modèle.

Le rapport moral de cette année difficile est très court, et la vraie évolution est l’expertise en cours du bâtiment.

Le rapport moral a été adopté à l’unanimité des membres présents et/ou représentés.

A été présenté ensuite une vidéo de la basilique.

Ensuite a été donné lecture du rapport financier par Jean-Pierre Sautreuil.

Au cours de l’exercice 2019 nous avons récolté en produits la somme de 6 800 € composée pour  2 260 € de cotisations (113 membres x 20 €) et de dons de l’ordre de 3 550 €.

Les charges représentent la somme de 2 802 € pour des fournitures de matériels, location de salles, d’assurances, achat d’un tronc, de frais postaux etc.

L’exercice 2020 se termine avec un résultat positif de 3 998 €.

Augmenté du report de l’exercice 2019 pour 8 729 €, l’actif de l’association représente au 31/12/2020 la somme de 12 727 €.

L’opération restauration statues a permis de récolter à ce jour 5 670 € dont 3 250 € via Rotary Actions 1640, le reste dans le tronc.

Le rapport financier a été adopté à l’unanimité des membres présents et/ou représentés.

Ensuite il a été procédé à l’élection des membres du Conseil d’administration, après la démission de Mme Hélène Baron et de M Jean-Pierre Lecerf en application des statuts, qui se représentent.

Ceux-ci ont été élus à l’unanimité des membres présents et/ou représentés.

Le Conseil d’administration est aujourd’hui ainsi composé : Mme Hélène Baron, MM Romain Brunhes, Régis Duriez, Marc Layet, Jean Pierre Lecerf, président, Alain Lejeune, secrétaire, Bruno Mabire, Didier Parard, Jean Pierre Sautreuil, trésorier.

M Bruno Mabire parle ensuite de la restauration de la statue du toit, en bois recouverte de plomb. Cette restauration est plus coûteuse que celle de la statue de ND située dans la chapelle du même nom. Des devis ont été établis par des restaurateurs agréés par les Monuments historiques. La DRAC a émis l’hypothèse du remplacement de la statue par une statue en résine. Cette suggestion parait surprenante car une restauration doit normalement être faite à l’identique et en définitive le coût serait du même ordre de grandeur que la restauration. En tout état de cause, la statue ne pourra être remise en place qu’après restauration de la toiture.  

Questions diverses :

M Jean Pierre Lecerf a ensuite évoqué quelques points d’actualité et notamment la question de la participation aux journées européennes du Patrimoine 2021 : pour cette année et compte tenu des incertitudes liées à la situation sanitaire l’animation consistera vraisemblablement en des visites de la basilique et en une animation musicale. Il pourrait aussi être envisagé de faire une exposition sur l’histoire de la basilique.

A une question posée concernant le rapport que doivent établir les architectes agréés par la DRAC, M Jean Pierre Lecerf exprime le souhait que ce rapport puisse être largement diffusé.

Une question a également été posée en ce qui concerne de nouvelles dégradations éventuelles de la basilique. La réponse est pour le moment négative.

Il a été précisé que le tableau électrique situé dans la sacristie avait été mis en sécurité après la survenue d’infiltration d’eaux de pluie.  

Avant de clore la réunion, il a été présenté une courte vidéo humoristique sur l’origine de l’actuelle basilique. 

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 21h30.